Regionsjob lance le site MaFormationDif.fr


Le jeudi 28 juillet 2011 | Site emploi régional
Regionsjob lance le site MaFormationDif.fr

Avec la création de MaFormationDif.fr en mai dernier, RegionsJob cible les salariés en recherche de formation. Un site d’information et de mise en contact avec les centres de formation.

Comme l’avait fait Keljob en 2006 avec la création du portail Keldif, RegionsJob lance à son tour un moteur de recherche dédié au Droit individuel à la formation. Baptisé MaFormationDif, il recense 20 000 formations professionnelles. «Cela fait un an que nous développons ce volet. Notre objectif est de devenir un acteur majeur dans le secteur d’ici trois ans», affirme Christophe Rescan, chargé du projet MaFormationDif. 

Avec un cadre législatif facilitant l’accès à la formation, les salariés devraient, de plus en plus, être amenés à utiliser le Dif. RégionsJob s’est engouffré dans la brèche. «Depuis les réformes de 2004 et 2009, il existe un marché important se chiffrant à 8 milliards d’euros. Il y a donc une place à prendre dans cet univers très proche de l’emploi», constate le chef de produit. 

Manque d’information

La cible est large mais les salariés ne sont pas toujours bien informés de leurs droits. Et les questions abondent souvent avant de passer le pas de la demande d’une formation auprès de l’employeur. «Les gens sont de plus en plus au courant mais ils ont du mal à en comprendre le système», souligne Christophe Rescan. C’est là que MaFormationDif intervient. Avec son moteur de recherche, son classement par domaine, son guide du Dif et son fil d’actualité, le site apparaît comme un bon outil pour les salariés perdus dans la jungle des formations, dans le calcul des heures et dans le montant de la rémunération. Depuis le démarrage, les formations les plus demandées tournent autour des langues, de l’informatique et de la bureautique.

20% des entreprises

D’après les données nationales les plus récentes, 20% des entreprises auraient fait appel au Dif en 2008, l’équivalent de 400 000 salariés bénéficiaires. Un pourcentage qui devrait évoluer au fil des ans, à mesure que l’information sur le Dif s’étend. Sur MaFormationDif, on n’a pas lésiné sur les moyens puisqu’une équipe de cinq rédacteurs alimente le site de façon quotidienne afin de coller le plus possible à l’actualité. De son côté, Christophe Rescan envisage déjà des évolutions comme multiplier par deux le référencement par domaine. Histoire de satisfaire encore plus les demandes des salariés.

 

Aurélie Le Caignec

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Transférer cet article à un ami