"Même si nous sommes le petit nouveau, nous avons les solutions les plus innovantes du marché", Mathieu Catherine, Topformation.fr


Par Aurélie Tachot | le jeudi 27 août 2015 | Digital Learning
"Même si nous sommes le petit nouveau, nous avons les solutions les plus innovantes du marché", Mathieu Catherine, Topformation.fr

Il a beau être nouveau en France, Topformation.fr dispose de moyens techniques dignes d’un très grand. Appartenant au leader suédois Educations.com Media group, qui édite l'un des moteurs de recherche de formations les plus aboutis d'Europe, ce portail a décidé de miser sur la variété de ses services, comme l’explique Mathieu Catherine, nouveau directeur du développement, pour se faire rapidement une place de choix sur le marché français.

Quel est le positionnement de Topformation.fr ?

Topformation.fr est un moteur de recherche dédié à la formation professionnelle et continue. C’est un jeune acteur qui a été créé en juin 2014. Toutefois, il appartient à un groupe suédois de 120 salariés – Educations.com Media Group – qui dispose d’une expertise de 15 ans dans le domaine de la formation, en Allemagne, aux Etats-Unis, à Singapour, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni… et dans les pays scandinaves, où il occupe une place de leader. Son ambition est de devenir le partenaire des salariés et des entreprises, en les aidant à trouver une formation continue, mais aussi des organismes, en leur permettant de mieux valoriser leur offre.

Quels sont vos axes de différenciation ?

Contrairement à nos concurrents, notre moteur de recherche est uniquement dédié à la formation continue. Notre audience est donc plus restreinte, mais beaucoup plus ciblée. Par ailleurs, Topformation.fr a beau être "le petit nouveau", il dispose des solutions les plus innovantes du marché. Depuis quelques mois, nous proposons, par exemple, un système d’évaluation, qui permet aux organismes de formation de récolter gratuitement les avis de leurs participants puis de les publier facilement sur notre site et de les partager sur le leur, grâce à un widget que nous avons développé. Une application Facebook est aussi disponible pour partager leurs formations sur leur page.

Quels autres services proposez-vous aux organismes ?

Qu’ils optent pour un abonnement traditionnel ou à la performance, les organismes de formation peuvent, via leur espace client, prendre connaissance des statistiques de leurs pages, c’est-à-dire le nombre de vues et de clics, pour chacune des formations qu’ils mettent en ligne. Puisque nous traçons les adresses IP des utilisateurs, nous proposons également aux organismes de récupérer un listing d’entreprises ayant consulté leurs pages, qu’ils peuvent ensuite extraire en fichier Excel et donner à leurs équipes commerciales.

Et aux entreprises ?

En France, le marché de la formation professionnelle est en pleine réflexion. Les entreprises ont des budgets de plus en plus serrés. C’est la raison pour laquelle nous lancerons, avant la fin de l’année, une activité de courtage, qui va permettre aux équipes RH d’optimiser leurs achats de formation. Cette plateforme "FindCourses Pro", qui est actuellement en phase pilote au sein d’une multinationale, existe déjà depuis 2010 en Suède, où elle a convaincu de nombreuses entreprises comme Henkel, IBM Sweden, AB Volvo…

Quels autres projets souhaitez-vous déployer ?

En septembre, nous allons lancer une campagne commerciale afin de nous rendre visible des organismes de formation. Notre objectif étant d’en recenser 500 d’ici la fin de l’année prochaine, contre 350 aujourd’hui. Pour y parvenir, nous allons développer de nombreux partenariats avec des médias et des sites emploi. Le premier a été signé en septembre dernier avec leparisien.fr : nous gérons la partie formation continue de sa rubrique économie. Cette stratégie devrait nous permettre de doper notre audience, aujourd’hui de 35 000 visiteurs uniques par mois.

Transférer cet article à un ami