L’e-learning au service du handicap


Le mercredi 27 octobre 2010 | e-learning et CPF
L’e-learning au service du handicap

Thandem a ouvert la voie en 2008, Handilearning et Franchir le cap du handicap ont suivi en 2010. Le marché des modules e-learning dédiés à la thématique du handicap s’enrichit. Loin de vouloir révolutionner les méthodes de sensibilisation en faveur de l’emploi des personnes handicapées, ces outils se positionnent avant tout comme de nouvelles modalités d’apprentissage permettant de répondre aux forts besoins de formation des entreprises en ce domaine.

Avec des sanctions financières pouvant atteindre jusqu'à 13 300 € par personne manquante depuis janvier 2010, toutes les entreprises doivent œuvrer de façon urgente en faveur du recrutement, de l’intégration et du maintien dans l’emploi des personnes handicapées. Pour cela, « toutes ont besoin de formation, estime Karine David, responsable du département formation continue à l’ADAPT (Association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées). Mais toutes n’ont pas besoin des mêmes outils pour mener à bien leur politique de sensibilisation. » Un point sur lequel la rejoint Valérie Reynaud, chef de projet « Franchir le Cap du Handicap » d’Upandgo « l’e-learning a tout à fait sa place dans l’arsenal des outils de formation au handicap, à condition que son contenu soit à forte valeur ajoutée et qu’il soit utilisé en complément d’autres actions de formation. »

Un outil de sensibilisation massive

S’il ne se positionne pas comme une solution miracle, l’e-learning au service du handicap, se dessine en revanche comme un outil particulièrement intéressant pour les grandes structures éclatées géographiquement, « il permet notamment d’atteindre des cibles difficiles à toucher en présentiel comme les managers, et de sensibiliser massivement », analyse Karine David. Simple et souple à déployer sur un nombre infini de personnes, l’e-learning permet également de séquencer l’apprentissage à son rythme mais aussi « de traiter d’un sujet grave en douceur », explique la chef de projet « Franchir le cap du handicap » dont la vingtaine de mini-modules présentés sous forme de cartoon et conçus en partenariat avec les Clubs Entreprises et Handicap du Medef, met en avant « un humour et un côté décalé très appréciés, y compris par les travailleurs handicapés », précise-t-elle.

Permettant de former au recrutement, à l’intégration et au maintien dans l’emploi des personnes handicapées, les contenus de ces modules e-learning peuvent également s’adapter aux différents collaborateurs de l’entreprise car « les manager et les chargés de recrutement ont besoin d’informations plus fouillées », note  Valérie Reynaud.

Pour quel budget ?

Avoir recours à ces modules suppose aussi de disposer d’un intranet ou d’une plateforme de formation e-learning, ce qui est encore loin d’être une réalité dans toutes les entreprises. Le coût de ces solutions peut également représenter un frein. Lancé en mai 2010 et aujourd’hui utilisé par une dizaine de grandes entreprises, le module Handilearning de l’ADAPT coûte entre 7 000 et 12 000 € quel que soit le nombre d’utilisateurs. « Notre outil possède l’avantage d’être personnalisable afin d’intégrer la politique handicap de l’entreprise », précise la responsable du département formation continue de l’ADAPT. Les vingt mini-modules d’Upandgo, déjà utilisés par une vingtaine d’entreprises dont les Laboratoires Boiron, Valeo et Sogeti s’adressent tant au PME qu’aux grandes entreprises. « Pour une société dont l’effectif ne dépasse pas 500 salariés, la solution revient à 2 990 €. Le tarif est de 9 150 € au-delà de 2 500 personnes », illustre Valérie Reynaud.

Sarah Bacha

Transférer cet article à un ami