Prévenir les risques de troubles musculosquelettiques avec « MuskaTMS »


Le lundi 07 février 2011 | Bien-être au travail
Prévenir les risques de troubles musculosquelettiques avec « MuskaTMS »

Développé par l'ANACT – Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail – le logiciel MuskaTMS est proposé gratuitement aux entreprises pour évaluer les risque de TMS au travail.

Véritable outil de prévention et d'aide à la décision, le logiciel MuskaTMS, développé par le  réseau ANACT, repose sur des séquences vidéos. " Il s'agit de filmer des séquences de travail pour pouvoir ensuite analyser en détail les mouvements des membres supérieurs de la personne, explique Xavier Merlin, chargé de mission à l'ARACT Aquitaine. Le logiciel enregistre toutes les données sur la posture du travailleur et sur les gestes effectués et donne des indications sur le niveau de risques encourus au niveau des bras et du dos. » L'objectif est de comprendre pourquoi le risque est élevé pour pouvoir élaborer des solutions techniques, organisationelles ou portant sur les stratégies gestuelles.

Tester des solutions préventives


Permettant d'analser aussi bien des postes relativement statiques que des métiers plus polyvalents,
MuskaTMS offre la possibilité d'élaborer par simulation des solutions préventives et permet surtout d'en mesurer l’impact avant leur mise en œuvre effective. « En se basant sur des situations réelles de travail, filmées, on arrive à tenir compte de la durée d'exposition au danger en y intégrant les phases de récupération, explique Xavier Merlin. On peut également simuler des rotations de postes et objectiver ainsi leur intérêt ou non. » Le logiciel fournit les résultats, reste à l'analyste ensuite de concevoir, avec les acteurs de l’entreprise, les solutions à mettre en oeuvre.

Pour maitriser la démarche de prévention et le logiciel - qui peut être utilisé dans tous les secteurs dʼactivité et dans des entreprises de toutes tailles - le Réseau ANACT recommande toutefois aux acteurs de la prévention en entreprise de suivre une formation, dispensée par les intervenants du réseau.

Caroline David

Transférer cet article à un ami