Les talents ne connaissent pas les frontières


Le lundi 21 juillet 2008 | Divers
Les talents ne connaissent pas les frontières

Manpower a mené une étude dans 27 pays et territoires et 38 % des employeurs français interrogés considèrent qu’ils sont directement impactés par la migration des talents hors des frontières.

La France se classe au 4e rang européen derrière l’Italie (42 %), l’Espagne (41 %) et l’Allemagne (39 %). A l’inverse, l’Irlande (7 %), la Suisse (12 %), les Pays-Bas (13 %), la Belgique (17 %) et la Norvège (17 %) ressortent parmi les pays européens les moins touchés par ce phénomène.

 

Cette étude révèle aussi les dix principaux profils pourvus par des étrangers en France :

 

1. Ouvriers

2. Médecins et professionnels de santé

 (hors infirmiers)

3. Techniciens

4. Responsables IT

5. Ingénieurs

6. Métiers manuels qualifiés

7. Infirmiers

8. Commerciaux

9. Chefs et cuisiniers

10. Cadres supérieurs et dirigeants

 

L’Europe de l’Est et le bassin méditerranéen apparaissent comme les principaux viviers de talents pour faire face aux pénuries auxquelles sont confrontés les employeurs interrogés. A l’inverse, la Chine, les Etats-Unis, l’Inde suivis de l’Allemagne sont considérés par les employeurs interrogés comme les pays recruteurs les plus attractifs pour les talents français.

 

Les résultats de cette étude Manpower sont accompagnés d’un livre blanc intitulé « The Borderless Workforce ». Pour obtenir l'intégralité des résultats de l'enquête, cliquez sur le lien suivant : http://www.manpower.com/ResearchCenter

Transférer cet article à un ami