La confiance entre patrons et subordonnés ne tiendrait-elle qu’à un fil ?


Le dimanche 23 août 2009 | Divers
La confiance entre patrons et subordonnés ne tiendrait-elle qu’à un fil ?

Quels sont les facteurs qui encouragent la confiance ou la méfiance entre les employés et leurs responsables? Comment la confiance est-elle initiée, développée et maintenue?

Telles sont les questions auxquelles tente de répondre une étude menée par les professeurs Pablo Cardona et Wei He de l’IESE Business School à Barcelone et publiée fin juin 2009. Selon les analyses des chercheurs, ce sont d’abord les facteurs personnels, ainsi que le comportement du patron lors des interactions avec ses subordonnés, qui influencent le degré de confiance entre eux.

Les cinq principaux types du comportement « confiance » sont : la cohérence, l’intégrité, la communication, la délégation et la considération.

À l’inverse, certains facteurs nuisent au climat relationnel, comme des valeurs peu claires ou les abus de pouvoir.

 

Le site de l'IESE

Transférer cet article à un ami