DRH : les priorités évoluent avec la crise


Le samedi 14 novembre 2009 | Bien-être au travail
DRH : les priorités évoluent avec la crise

Recrutement et fidélisation des talents étaient la première priorité des DRH avant que n’éclate la crise, constate l’étude conduite par TNS Sofres pour CSC et le magazine « Liaisons sociales ».

Avec la conjoncture économique, la réduction des coûts est devenue, sans surprise, une préoccupation majeure pour 79 % des DRH, mais c’est maintenant l’amélioration de l’engagement des équipes (71 %) qui arrive en deuxième position.

Selon cette étude, 74 % des sondés sont ainsi vus par leur direction générale comme les gardiens de la paix sociale de l’entreprise. Ils sont désormais 76 % à consacrer leur temps à l’écoute des collaborateurs et 64 % travaillent sur le management de proximité.

Dernier point intéressant à noter : alors qu’en 2008, seuls 4 % des DRH considéraient la prévention des risques psychosociaux prioritaire, ils sont, cette année, 43 % à entrevoir cette question comme un chantier primordial.

Transférer cet article à un ami