Tribune - Oui, l’innovation est toujours possible dans la formation présentielle  !


Le mercredi 17 septembre 2014 | Digital Learning
Tribune - Oui, l’innovation est toujours possible dans la formation présentielle  ! - D.R.

La technologie a amené son lot de changements, en particulier dans le monde de la formation Toutefois, dans notre secteur, l’innovation doit certes être technologique mais aussi pédagogique. Car nous devons sans cesse nous adapter aux nouveaux environnements, aux nouveaux enjeux des entreprises et aux envies et besoins de leurs collaborateurs.

Responsable des opérations de Demos depuis plusieurs années, je suis un observateur privilégié de la mutation de notre métier. Auparavant, une formation-type durait de 3 à 5 jours : elle était généralement construite sur un schéma en trois temps : je découvre, je mets en pratique puis je consolide. Ce modèle qui dominait il y a encore 3 ans est dorénavant obsolète. En 2015, 80 % de nos formations seront concentrées sur 2 jours. Objectif : se focaliser sur des aspects véritablement opérationnels, comme des mises en situations ou des retours d’expériences… En somme, ce qui intéresse nos clients en priorité aujourd’hui. Avec les réseaux sociaux, le web et les réseaux collaboratifs internes d’entreprise, nous constatons que nos stagiaires sont dix fois plus informés qu’il y a quelques années. Désormais, nous pouvons nous permettre de réduire a minima les aspects théoriques ou les intégrer à des formations e-learning proposées en complément. C’est d’ailleurs tout l’enjeu du format « stage + » que Demos a récemment imaginé et mis en place.

Repenser les formats pédagogiques

 

Nous l’avons déjà pré-testé avec succès cette année… Sur le catalague de formation 2015, notre nouveau format « atelier intensif »  arriveen force. Ce dispositif de formation concentré sur 1 ou 2 jours propose aux stagiaires de s’entraîner sur un thème très précis. Au tennis, on s’exerce encore et encore pour maîtriser le coup droit ou le revers. De la même façon, notre parti consiste à dire que c’est en répétant un geste - managérial ou commercial par exemple - qu’on renforce significativement sa performance. Cette innovation pédagogique est fondée sur le concept de « deliberate practice » ; autrement dit, l’idée que les compétences ne sont pas innées mais qu’elles sont au contraire le fruit de situations vécues, partagées et répétées. Nous pensons que pour être à l’aise, il faut s’entraîner. « Du bachotage » me répondrez-vous ? Sauf qu’en présentiel, le stagiaire apprend autant du formateur que de ses pairs. La scénographie des exercices pratiques a d’ailleurs été pensée pour favoriser ces apports croisés.

Aller à l’essentiel ou aller plus loin

En 2015, nos best-sellers seront ponctuellement proposés en format « condensé » : des formations habituellement délivrées sur plusieurs jours que nous avons réaménagé sur une unique journée de formation en présentiel. Le programme est sensiblement différent et répond à un objectif : aller à l’essentiel.

L’innovation en matière de formation se joue aussi dans notre capacité à donner encore plus de valeur à nos contenus pédagogiques. A cet égard, 16 cycles de formation Demos donnant lieu à la délivrance d’un certificat FFP permettront bientôt à nos stagiaires de bénéficier d’un certificat de la French Business School avec qui nous avons signé un accord. Ils obtiendront ainsi grâce à Demos la première brique qui leur permettra, s’ils le souhaitent, de décrocher un Executive Master.


Sylvestre Perrault, Directeur des opérations, Démos

Transférer cet article à un ami