Tribune  : les technologies numériques au service de l’efficacité pédagogique


Le lundi 17 février 2014 | Digital Learning
Tribune : les technologies numériques au service de l’efficacité pédagogique - D.R.
L’arrivée des nouvelles technologies combinée à la démocratisation des outils numériques ont profondément bouleversé le monde de la formation. Les modules d’apprentissage doivent aujourd’hui répondre aux nouvelles attentes des stagiaires, davantage autonomes vis-à-vis de leur parcours de formation

L’émergence des technologies numériques dans la sphère de la formation professionnelle a eu un impact fort sur le comportement des apprenants, alors même que les responsables RH négligent trop souvent l’impact de cette digitalisation sur leurs organisations (enquête Creative People Advantage, BCG, novembre 2011 et Radioscopie du DRH, Cegos, juin 2012). En effet, via leurs mobiles ou leurs tablettes, les salariés peuvent aujourd’hui consulter des modules de formation en ligne, visualiser des vidéocasts ou des visioformations, se faire accompagner par des actions d’e-tutorat… Le face-à-face pédagogique, jadis au cœur des processus de formation, cède peu à peu sa place aux modalités distancielles, plus en phase avec les exigences d’instantanéité auxquelles sont confrontées les nouvelles générations de salariés. En prenant le réflexe d’aller chercher eux-mêmes des contenus pédagogiques sur le web, les stagiaires ont gagné en autonomie vis-à-vis de leur démarche d’apprentissage. Pour accompagner l’hyper-connectivité des salariés et susciter leur adhésion, les organismes de formation doivent donc s’adapter à ces nouveaux usages en proposant des outils personnalisés et engageants. Depuis plusieurs années, Cegos est engagée dans cette révolution numérique qui implique partage et agilité. Plus de la moitié des stages de son catalogue inter (plus de 1100 références au total) est aujourd’hui équipé de solutions de formation distancielles, en amont et en aval d’une formation en salle. Les formations en salle intègrent, elles aussi, de plus en plus d’outils numériques dans le but de renforcer l’attention, de jouer sur plusieurs canaux d’apprentissage et de se rapprocher des conditions réelles d’activité professionnelle des stagiaires.

La qualité, pilier d’une bonne ingénierie pédagogique

L’appétence des individus vers les outils numériques et le pouvoir de séduction de ces mêmes outils pour les organismes de formation ne doivent pas se substituer à leur efficacité pédagogique. Les nouvelles technologies doivent avant tout être considérées comme une opportunité de personnaliser les offres de formation et de renforcer leur pertinence. Plutôt que de proposer un équipement à tout va à leurs stagiaires, les organismes de formation doivent tenter de coller aux besoins spécifiques de leurs apprenants. Cette approche, menée par Cegos depuis plusieurs années, répond aux attentes des stagiaires : alors qu’ils ont désormais accès à un nombre croissant d’informations gratuites, ils sont aujourd’hui plus attentifs à la qualité des contenus apportés par les organismes de formation. Il n’est en effet plus question de se former via son terminal mobile simplement pour surfer sur la vague du web 2.0, il s’agit avant tout de choisir une modalité permettant de se former pour répondre à des nécessités de montée en compétences, parfois sur des situations très ponctuelles. Face à l’abondance de « capsules » pédagogiques proposées sur le marché, il est essentiel pour un organisme de formation d’avoir les moyens de disposer et d’entretenir une qualité de production exemplaire. En fait, nous sommes en train de passer du monde « la même architecture pédagogique pour tous » au monde « un parcours individualisé en termes de contenu, d’expérience pédagogique, et de modalité », ces 3 dimensions étant étroitement imbriquées. C’est cette approche toujours corrélée à la réalité et aux besoins des apprenants qui continuera de faire de la formation un marché d’innovations.

A propos de l’auteur :
Magali ARTECHE est entrée au sein du groupe Cegos en 1999. Après avoir été consultante en formation intra dans le domaine du management commercial, elle a piloté des grands projets de formation. Elle est responsable, depuis 2008, du développement de l’offre e-learning sur étagère du groupe Cegos et est chef de projets des e-Learning Excellence Awards depuis leur création en 2010.

Transférer cet article à un ami