Tribune, Le Nanotraining® : kesako  ?


Le lundi 03 décembre 2012 | Digital Learning
Tribune, Le Nanotraining® : kesako  ? - D.R.

Notre conviction ? Une formation efficace passe par la mixité des modes pédagogiques. Un parcours de formation

® articule 3 moments forts : une séance présentielle, précédée de contenus e-Learning pour se préparer aux fondamentaux et suivie d’autres contenus pour consolider ses acquis. Pour favoriser l’assimilation des compétences, CSP Formation a imaginé 16 Add’Tools®, des outils pédagogiques diversifiés qui enrichissent la formation. Parmi eux, le Nanotraining®.

10 minutes, montre en main

Le Nanotraining® est volontairement court. Complémentaire au présentiel, il vient appuyer un message pédagogique avec d’autres outils déployés pendant la formation. L’objectif de ce mini-module est en effet d’apporter rapidement des éléments clés aux stagiaires sur une problématique transversale très précise. Au programme par exemple, le traitement de l’objection, l’entretien de recadrage, ou l’aptitude à savoir dire non. Selon les besoins spécifiques des clients, il peut également être conçu sur mesure et personnalisé au travers de situations réelles, en lien avec le marché et le secteur de l’entreprise. Facilement modulable, cet Add’Tool® intervient dans la phase aval du parcours de formation, ou dans le cadre de la formation physique.

« Objection, votre honneur ! » : les 5 étapes d’un Nanotraining®

Conçu comme un mini-site web à travers lequel le stagiaire évolue écran après écran, le Nanotraining® condense différents formats de contenus pédagogiques, dans la lignée du Rich Learning®.

  • L’introduction
    Cette première étape vise à expliquer en quelques lignes les enjeux professionnels de la thématique abordée. Pourquoi, par exemple, savoir traiter une objection est-elle une compétence clé en entreprise ? La citation d’un personnage célèbre vient compléter cet écran. Objectif : mettre le sujet en perspective au-delà du cadre de l’entreprise. Une manière d’inviter le stagiaire à prendre du recul.
  • OK&KO en vidéos
    Deux petits films d’une minute viennent ensuite illustrer une situation professionnelle. Tandis que la première montre le mauvais exemple - échouer à convaincre un client qui conteste un imprévu par exemple-, la seconde rejoue la scène en donnant les clés d’une interaction réussie.
  • Trucs et astuces
    Le troisième écran décrit les grands enseignements de la vidéo précédente et suggère une méthodologie. Quatre techniques d’influence et un moyen mnémotechnique pour réfuter une objection avec efficacité seront par exemple décrits dans cette page « mémo ».
  • Mini-quiz
    L’exercice suivant entend valider la compréhension du stagiaire. Une situation, 4 réactions possibles : « Que répondriez-vous à telle objection ? ». Quel que soit son choix, le stagiaire gagne un feedback argumenté.
  • CQFR
    Ce Qu’il Faut Retenir… en quelques mots. Ce dernier écran synthétise le module pour permettre au stagiaire d’avoir une dernière fois sous les yeux les points fondamentaux du Nanotraining. Et ainsi de consolider efficacement ses acquis. 

 

Arnaud Pellissier - Référent Rich Learning® - CSP Formation

Transférer cet article à un ami