L’Apave Formation accélère dans la réalité virtuelle


Le mercredi 27 novembre 2019 | Digital Learning
apave -
Spécialisé dans les formations professionnelles liées à la sécurité au travail, Apave Formation mise sur la réalité virtuelle et le numérique pour placer l’apprenant en situation active. D’ici 2021, le groupe s’est fixé pour objectif de digitaliser 30 % de son catalogue. Etat de lieux.

Afin d’impliquer d’avantage les apprenants à la prévention et à l’identification des risques professionnels en entreprises, l’Apave a récemment lancé sa première expérience de réalité virtuelle. Ce module, déjà pratiqué par des centaines d’intérimaires, complète des apprentissages menés par des formateurs et du e-learning. Equipés de casque VR, les apprenants effectuent des visites de risques virtuels dans des environnements de travail, à l’instar d’un chantier, dans lequel des séquences professionnelles sont mises en scène. En totale immersion, leur mission consiste alors à identifier les gestes et postures à risque mais aussi, selon les situations, à mettre en place des EPI (équipement de protection individuelle) ou des EPC (équipement de protection collective). « Les retours sont positifs, car la réalité virtuelle engage nécessairement les apprenants. Ils vivent concrètement la mission qu’ils seront amenés à réaliser et son impact immédiat. De plus, la VR, à la différence des maquettes sur lesquelles ils s’exercent généralement, permet de multiplier indéfiniment les types de situation ». commente, Thibault Gousset, le directeur d’Apave Formation. En outre, s’ils ne pouvaient jusqu’alors être confrontés « réellement », aux conséquences de certains cas trop dangereux, notamment sur les risques électriques, la VR les confronte concrètement aux conséquences de leurs décisions. « L’aspect émotionnel rentre alors en ligne de compte, et s’ancre nécessairement dans leur mémoire. De quoi agir différemment dans un contexte à risque  », complète-t-il.

Lancement d’un module de réalité virtuelle sur les risques électriques

Convaincu par ce premier retour d’expérience, Apave Formation a donc décidé d’aller plus loin dans son développement digital. « Si aujourd’hui 10 % de notre offre comprend des briques numériques, nous nous sommes fixés pour objectif d’atteindre les 30 % d’ici 2021 » indique Thibault Gousset. Aussi, le groupe proposera dès 2020, au sein de ses 140 centres de formation, un module de réalité virtuelle sur les risques et les habilitations électriques. Ce  produit phare de l’entité concerne chaque année plusieurs dizaines de milliers d’apprenants. « Il s’agit d’un investissement important qui mobilise à la fois nos équipes en interne et un prestataire spécialisé. Cela représente aussi un effort en matière d’équipement puisque chaque centre sera pourvu de 4 caques virtuels, pour un budget de 4000 € par antenne », détaille-t-il. Toujours dans cette quête de digitalisation, l’Apave Formation a par ailleurs acquis, l’été dernier, la start-up Variable, éditrice avec WeUp Learning & The MOOC Agency, de solutions pour la digitalisation de parcours de formation. « Les 32 collaborateurs de Variable vont nous accompagner dans le déploiement de la numérisation de nos contenus pédagogiques (serious game, MOOC, vidéos learning, mobile learning…). Ils s’impliqueront sur des apprentissages mixant présentiel et distanciel, mais aussi auprès de nos clients dans la création de formations sur-mesure » conclut Thibault Gousset.

Gérald Dudouet

Transférer cet article à un ami