« Grâce à l’acquisition d’Integrata, le chiffre d’affaires de Cegos devrait franchir la barre des 200 millions d’euros », José Montes, Cegos


Le mercredi 07 janvier 2015 | Digital Learning
"Grâce à l’acquisition d’Integrata, le chiffre d’affaires de Cegos devrait franchir la barre des 200 - D.R.
Afin de consolider sa place sur le marché de la formation en Europe, Cegos a racheté le numéro 1 allemand Integrata, qui a généré 42,8 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013. Une opération structurante qui devrait permettre à l’organisme de renforcer son expertise avec une activité d’outsourcing, comme l’explique José Montes, président du groupe Cegos

Pourquoi avez-vous racheté Integrata ?

Nous ne pouvions pas être leader en Europe sans être leader sur les principaux marchés qui la composent ! Aujourd’hui, nous dominons la France, l’Italie, l’Espagne… Dans une logique de consolidation du marché européen, nous avons donc décidé d’accélérer en Allemagne, où nous avions déjà entre 30 et 40 clients, par le biais d’Integrata, qui est le seul grand acteur indépendant allemand. Nous avons donc acheté 80 % du capital de cette société, qui dispose de 15 sites en Allemagne, et laissé les autres 20 % à ses top managers qui continuent ainsi d’être actionnaires.

Quelles sont les synergies entre Cegos et Integrata ?

Il existe de fortes complémentarités entre les deux groupes. Puisque Cegos est aujourd’hui directement présent dans 10 pays, il accompagne essentiellement les entreprises ayant des projets de déploiement internationaux. Or, Integrata dispose d’un portefeuille de clients composé de grands comptes allemands qui souhaitent de plus en plus mener des projets à grande échelle. C’est donc un atout substantiel pour Cegos, qui va pouvoir décupler son nombre de clients en Allemagne, un marché mature à forte croissance, quoique relativement atomisé.

Allez-vous développer de nouvelles activités suite à ce rachat ?

Grâce à cette acquisition, Cegos va pouvoir ajouter une corde à son arc. Integrata propose une offre de services de gestion de la formation appelée « Managed Training Services », que nous souhaitons mettre à la disposition de l’ensemble de nos clients, tous pays confondus, d’ici la fin du premier semestre 2015. Cette activité d’outsourcing comprend l’administration de la formation, depuis l’écoute des besoins du client à la réalisation de la mission, en passant par la gestion administrative. Nous ignorons encore si cette offre sera administrée par nos soins ou par le biais d’une filiale indépendante.

Quels objectifs souhaitez-vous atteindre ?

Les équipes de Cegos Allemagne et les 150 consultants d’Integrata vont commencer à travailler ensemble, notamment sur des projets internationaux. Nous ignorons encore si le nom de marque d’Integrata sera gardé et si nos équipes respectives seront regroupées au sein des mêmes locaux. Quoi qu’il en soit, notre objectif est d’augmenter le panier moyen par client chez Integrata. Grâce à cette opération, le chiffre d’affaires de Cegos devrait, quant à lui, passer de 158,5 à 200 millions dès 2015. En Allemagne, nous prévoyons de réaliser une croissance d’environ 30 % d’ici la fin de l’année.

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami