Formation en orthographe : déjà 1,3 million d’utilisateurs pour le projet Voltaire


Le lundi 20 janvier 2014 | Digital Learning
Formation en orthographe : déjà 1,3 million d'utilisateurs pour le projet Voltaire - D.R.
Chaque jour, les e-mails s’accumulent dans les boîtes de réception des entreprises. Et entre les lignes se glissent souvent des fautes d’orthographe. Pour y remédier, le Projet Voltaire a développé une solution de formation en ligne de plus en plus utilisée en entreprises

Lancées en 2008, les solutions en e-learning du Projet Voltaire comptent aujourd’hui 1,3 million d’utilisateurs en France et dans la francophonie. Leurs clients ? Plus de 200 entreprises et près de 500 établissements scolaires. Cette croissance n’étonne pas son directeur, Olivier Fromont : « l’écrit est partout aujourd’hui, dans les e-mails ou dans les tweets, mais le niveau d’orthographe ne suit pas. Les entreprises ont besoin de mettre à niveau leurs salariés. »

Ces fautes d’orthographe coûtent cher aux sociétés en termes d’image et de compréhension par leur clientèle. Un manque à gagner chiffré à plusieurs millions d’euros par an, d’après une étude récente du site TextMaster*. Leur enquête indique que 9 e-mails sur 10 envoyés par les entreprises à leurs clients contiennent au moins une faute d’orthographe. Le pourcentage est encore plus important en cas de rédaction dans une langue étrangère.

Une certification possible

« Dans le monde professionnel, un manager aura du mal à admettre ses difficultés en la matière. Nos formations en e-learning sont alors un atout, explique Olivier Fromont, l’outil va s’adapter en permanence au niveau du stagiaire ». Trois versions - Excellence, Supérieure et Pro - sont proposées pour les entreprises en fonction des lacunes à combler. Il faut 10 heures en moyenne pour atteindre le niveau souhaité. A l’issue, une certification peut être obtenue après un passage dans l’un des 100 centres d’examen du pays. Le Certificat Voltaire pourra ensuite figurer sur le curriculum vitae. Les recruteurs utilisent aussi l’outil pour tester les candidats sur leur maîtrise de la langue française. « Ils peuvent faire passer un examen de 15 minutes au cours duquel les règles d’orthographe et de grammaire, sont abordées », précise le directeur.

Afin d’évoluer en fonction des dernières nouveautés technologiques, une version 5 du Projet Voltaire est disponible depuis le début du mois. Elle offre notamment de nouveaux modules de révision automatique totalement individualisés.

*Etude réalisée entre le 3 novembre 2012 et le 10 février 2013 sur un échantillon représentatif de 347 emails reçus en anglais et en français. Les fautes d’orthographe, de syntaxe, de grammaire et de conjugaison ont été comptabilisées.

Transférer cet article à un ami