« On espère atteindre les 400 clients d'ici la fin de l'année », Gautier Machelon, Multiposting


Le vendredi 26 août 2011 | CVthèques
« On espère atteindre les 400 clients d'ici la fin de l'année », Gautier Machelon, Multiposting

Créé en 2008 par Stéphane Le Viet et Gautier Machelon, Multiposting poursuit son ascension dans le domaine de la multidiffusion d'annonces d'emploi et de stages. Revue de détail avec l'un de ses cofondateurs.

 

Quel premier bilan tirez-vous de votre année 2011 ?

On continue à bien grossir. Nous employons actuellement une trentaine de personnes à Paris. Nous collaborons avec 27 sociétés du CAC 40 et travaillons en tout avec 300 clients. On espère atteindre les 400 clients d'ici la fin de l'année. On va également lancer un nouveau produit au cours de l'année permettant d'effectuer en un seul clic une recherche sur différentes CVthèques. L'idée est de pouvoir sortir deux produits par an, afin de garder de l'avance sur le marché de la multidiffusion.

 

À ce propos, le marché de la multidiffusion décolle-t-il enfin en France ?

Oui. Il a fallu évangéliser le marché, convaincre de l'efficacité de nos produits. Tous les clients que nous avions au départ étaient des clients que nous avions prospectés. À présent, on nous téléphone pour prendre des informations. Nous assistons à une évolution des mentalités. Au début, les entreprises étaient assez dubitatives. Mais les cas de clients satisfaits se sont multipliés et les entreprises se rendent compte que cela fonctionne. Quand  un recruteur passe trois heures sur la diffusion d'une annonce, cela n'a pas de sens. Aujourd'hui, les entreprises préfèrent allouer ce temps à quelque chose de plus constructif.

 

Quels profils de clients ciblez-vous ?

Les entreprises de plus de 250 salariés, les cabinets de recrutement, les agences intérim et, plus spécifiquement, les SSII. L'une de nos grandes satisfactions cette année est le renforcement de notre position auprès des cabinets de recrutement et des agences intérim tels que Michael Page, Start People et Crit. Nous avons également signé des accords avec Adecco et Manpower.

 

Quels sont les points qui vous démarquent de sociétés de multidiffusion telles que Broadbean et eQuest ?

Ce sont des acteurs étrangers, qui n'ont pas de bureau en France. Ils ne proposent pas non plus d'offre école. La France est un marché très spécifique. Et il est important que la diffusion passe par le réseau des écoles. Autre point qui diffère : notre module d'annonce en temps réel. Nous disposons aussi d'une offre spécifique dédiée au handicap et à la diversité. 

 

Vous avez développé une offre étendue en terme de réseaux sociaux. Quelles sont les dernières innovations mises en place par Multiposting ?

Notre grande innovation est la possibilité de recevoir automatiquement via LinkedIn 15 profils correspondant à l'offre d'emploi diffusée. On doit sortir la même option sur Viadeo en septembre. Nous avons également développé une application permettant de générer des tweets automatiques à partir de l'annonce diffusée. Utiliser les réseaux sociaux est dans l'air du temps. Il faut les voir comme un moyen de sourcing complémentaire et un outil de communication pour les entreprises.

 

Propos recueillis par Aurélie Le Caignec

 

Transférer cet article à un ami