LeStaffing.fr répond aux besoins de staffing ponctuel


Par Aurélie Tachot | le lundi 25 août 2014 | Site emploi généraliste
LeStaffing.fr répond aux besoins de staffing ponctuel

La start-up Buuyers, à l’origine d’une communauté d’échanges de services, vient de lancer LeStaffing.fr, une agence de recrutement en ligne permettant aux entreprises ayant un surcroit d’activité de recruter des profils à la mission, en moins de 48 heures et pour un coût particulièrement attractif.

Un an après avoir lancé Buuyers, un portail rapprochant les personnes offrant leurs services avec celles ayant besoin d’un coup de main, Yann Cotard et Jean-Christophe Bonicard, deux diplômés de l’Ecole des dirigeants et créateurs d’entreprises, ont décidé de créer LeStaffing.fr, une agence de recrutement nouvelle génération. "Nous nous adressons aux entreprises des secteurs de l’évènementiel, de la restauration, de l’informatique, de l’artisanat… souhaitant faire face à une hausse de leur activité entraînant des besoins en main d’œuvre", explique Yann Cotard, co-fondateur. Comme les cabinets de recrutement traditionnels, Staffing.fr propose aux recruteurs de prendre en charge le sourcing et la pré-qualification des candidats.

Un coût 3 à 5 fois inférieur aux cabinets RH

Pour chaque mission (de 1 heure à 12 mois), LeStaffing.fr s’engage à présenter, en moins de 48 heures, trois candidats aux entreprises. "Dès que nous sommes briefés par l’entreprise sur le profil qu’elle recherche, nous envoyons des alertes aux milliers de candidats présents dans la communauté de Buuyers.com et effectuons du sourcing sur des jobboards comme Monster et Indeed. Nous évaluons ensuite, par téléphone ou visioconférence, les candidats qui répondent aux critères de l’entreprise", détaille-t-il. Si son approche reste classique, sa tarification l’est beaucoup moins. Contrairement aux cabinets de recrutement traditionnels, qui demandent aux entreprises un pourcentage généralement compris entre 10 et 30 % de la rémunération brute annuelle du futur travailleur, LeStaffing.fr ne prend que 5 %.

Des profils jusqu’ici peu qualifiés

Lancée en juin, l’agence de recrutement en ligne se démarque enfin par l’accompagnement qu’elle propose aux personnes en recherche de missions qui, pour la plupart, doivent se créer un statut juridique pour exercer (entrepreneur individuel, auto-entrepreneur…). "Nous accompagnons ces particuliers cherchant à se faire embaucher rapidement et en toute légalité dans la création de leur statut, l’édition de factures, la relance des paiements, la déclaration de cotisations…", illustre Yann Cotard. Depuis le lancement du site, une centaine de particuliers, généralement peu qualifiés, a déjà souscrit à ce service payant. "Notre objectif est désormais de diversifier notre base de profils afin, notamment, de toucher des grands comptes", conclut-il.

Transférer cet article à un ami