Candidature vidéo : un outil de sensibilisation


Le jeudi 28 octobre 2010 | CVthèques
Candidature vidéo : un outil de sensibilisation

La technologie au service de la diversité. Enregistrer une candidature vidéo aide les personnes en situation de handicap à afficher leur motivation. Pour les recruteurs, c’est une occasion d’établir un premier contact et de lutter contre les préjugés dans leur entreprise.

Depuis 2006, plus de 8 000 personnes en situation de handicap ont enregistré leur candidature vidéo avec Jobinlive, société de mise en relation des recruteurs et des candidats. Pour Franck Duthil, directeur général de Jobinlive, l’efficacité de l’outil est évidente : « nous plaçons 30 % des candidats dans les deux mois qui suivent l’envoi d’une candidature vidéo, et 60 % dans les trois mois. Le service commence à être très connu. Les candidats se prêtent volontiers au jeu, et les entreprises nous réclament des candidatures vidéo. »

Comment ça marche ?

Environ 80 bornes vidéo sont disponibles dans des locaux d’associations et de divers organismes à travers la France. Briefés par des accompagnateurs, les candidats peuvent les utiliser à tout moment. Une centaine de forums est par ailleurs organisée chaque année, au cours desquels Jobinlive met à disposition des visiteurs les outils nécessaires à l’enregistrement de leur candidature vidéo. Une personne les interroge afin que le dialogue coule facilement. « La caméra est discrète, elle est très vite oubliée au profit du coach qui pose les questions. » De plus, avant de se présenter face à la caméra, chaque candidat est préparé à l’exercice… Mais pas trop ! « Il faut que cela paraisse naturel, insiste Franck Duthil. C’est pourquoi nous ne faisons qu’une seule prise. Chaque vidéo dure environ trois minutes. » Le document est ensuite envoyé systématiquement avec la candidature aux entreprises qui recherchent des personnes en situation de handicap.

Sensibilisation et contact

« Pour les employeurs, c’est avant tout un exceptionnel outil de sensibilisation. » Car la candidature vidéo ne remplace ni le CV ni l’entretien : elle permet surtout d’exposer des motivations et un savoir-être. « Nous conseillons aussi aux candidats de parler des éventuelles adaptations de poste dont ils pourraient avoir besoin, car c’est un sujet que les employeurs n’osent pas toujours aborder, qui les met mal à l’aise. De cette façon, la question est réglée dès le départ. » Sorte de pré-entretien donc, la candidature vidéo permet de briser les préjugés et d’établir un premier contact, à la fois avec le futur patron et avec les futurs collaborateurs.

Séverine Dégallaix

Transférer cet article à un ami