Vidéo - Trophées SIRH 2014 : and the winners are…


Le lundi 29 septembre 2014 | Conseils SIRH

Au terme d’une soirée qui a rassemblé environ 200 professionnels RH, Alstom, BPCE, Manpower et Bel ont remporté un trophée pour leurs initiatives en matière de systèmes d’information RH. Organisée par le Cercle SIRH, cette 3e édition a également récompensé Jean-Marc Barféty, directeur SIRH de PSA Peugeot-Citroën du titre « DSIRH de l’année ».

Alstom mise sur un modèle de gouvernance en SaaS

C’est dans la catégorie « Développement RH » qu’Alstom s’est illustré. Son optimisation de son outil de recrutement et de gestion des talents E-Talent, qui souffrait d’un manque de reconnaissance en interne, lui a valu la reconnaissance du jury. La particularité de ce projet réside dans la partie organisationnelle, d’après Laetitia Léger, directrice SIRH. « Nous avons profité du mode SaaS pour adopter une gouvernance différente de celle de nos autres solutions RH. Nous avons déplacé les tâches de configuration de l’IT vers l’équipe HRIS afin de gagner en temps et en coût, puisque celles-ci ne sont plus facturées par l’HRIS aux secteurs, à la différence de l’IT », a t-elle précisé.

La BPCE centralise son pilotage RH

Le groupe bancaire, né de la fusion entre les Banques Populaires et les Caisses d’Epargne, a remporté un trophée dans la catégorie « Pilotage RH » grâce à la mise en place d’un dispositif modulaire et centralisé de pilotage RH composé de trois briques complémentaires : l’infocentre RH, le datacentre RH et le dashboard RH. L’enjeu du projet ? « Disposer d’un suivi consolidé des effectifs et de la rémunération à l’échelle du groupe et fournir une réponse adaptée aux besoins des entités pour leur pilotage opérationnel et le suivi de leurs activités en gestion administrative, paie et formation », a expliqué Emmanuel Pichat, responsable du décisionnel RH du groupe.

Manpower veille sur ses relations sociales

Le trophée dédié à « l’innovation numérique » a été remis à Manpower pour la mise en place d’une « station météo sociale web visant à valoriser et protéger la marque employeur de la société, dans une logique de prévention et d’amélioration continue des relations sociales », a résumé Gérard Taponat. Plus concrètement, le projet a consisté à enrichir la base de données transactionnelle de Manpower des informations issues du web, dans un but de les traiter de manière opérationnelle, au sein d’un Care Center. L’avantage de cet espace, qui s’appuie sur des outils CRM, de suivi de relation client, de veille, c’est qu’il donne, en temps réel, une vision exhaustive du climat social de l’entreprise.

Bel s’outille d’un nouveau SIRH

Dans la catégorie « Stratégie SIRH », le groupe Bel a séduit le jury avec le déploiement, à l’international, d’un nouveau SIRH en mode SaaS. Nommé « Smile », cet outil couvre l’ensemble des process de GRH ainsi que la base de données salariés. « Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre d’une transformation RH et managériale, nous a permis de simplifier et d’harmoniser nos pratiques RH, de faciliter l’accès aux informations et de focaliser notre attention sur les tâches à valeur ajoutée », a expliqué Magali Demoustier. Ce projet, qui bénéficie du sponsorship du Comex, se caractérise enfin par le passage d’une gouvernance décentralisée des SIRH à un outil commun pour le groupe.

Aurélie Tachot et Sophie Tesson

Transférer cet article à un ami