Bpifrance investit Instagram pour soigner sa marque employeur


Par Aurélie Tachot | le vendredi 22 juin 2018 | Communiquer sur les réseaux sociaux
Bpifrance investit Instagram pour soigner sa marque employeur

Sur Instagram, les initiatives des employeurs sont encore timides. Bpifrance joue un rôle de précurseur en dévoilant « BienvenueChezBpifrance », un compte Instagram dédié à la marque employeur, dont l’objectif est de montrer, via une mosaïque d’images particulièrement originale, la variété des métiers et services de la banque publique d’investissement.

Comme beaucoup d’employeurs, Bpifrance se doit d’être innovant pour attirer des candidats potentiels. ʺNous utilisons l’ensemble des leviers qui sont à notre disposition pour se faire connaître. Nous travaillons beaucoup sur LinkedIn et Twitter. Contrairement à ces réseaux sociaux, qui sont dans une logique d’immédiateté, Instagram s’inscrit dans une pérennité. Ce média nous a donc semblé intéressant, non pas pour parler de nos actualités, mais pour donner une visibilité à nos métiers, les humaniserʺ, explique Elodie Roueil, DRH de Bpifrance. Via son compte Instagram « BienvenueChezBpifrance », l’approche de la banque publique d’investissement se voulait donc différenciante. ʺNous ne souhaitions pas faire un duplicata du contenu que nous avions sur nos autres réseaux sociauxʺ, précise-t-elle. ʺEn amont de ce projet, nous avons regardé les comptes Instagram qui existaient et qui étaient orientés vers la communication RH. Nous les avons trouvé froids : ils ne rendaient pas compte de la culture de l’entrepriseʺ, ajoute Deborah Penaud, responsable du développement RH chez Bpifrance. L’entreprise a ainsi choisi de représenter ses locaux, via 54 dessins différents formant une gigantesque fresque. Lorsque l’internaute clique sur l’une des images, il découvre l’un des métiers de Bpifrance : chargé d’affaires, juriste, responsable export… Les scènes de l’entreprise sont, elles aussi, valorisées en dessins : le pitch d’un start-uper, le test d’un produit, le débrief de consultants, la réunion du comité d’investissement…

Un « aimant » à candidats

L’enjeu de ce compte Instagram, qui a été co-construit en interne avec les experts métiers de Bpifrance, est non seulement de valoriser les métiers de la banque publique, dans une logique de marque employeur, mais aussi de susciter la curiosité des jeunes candidats. ʺNous montrons, sur Instagram, le quotidien de nos collaborateurs et les défis qu’ils sont amenés à relever dans leur activité. L’objectif est de donner aux candidats potentiels l’envie de nous découvrir. En plus d’être une vitrine pour Bpifrance, ce compte Instagram est donc un aimantʺ, résume Elodie Roueil. En cela, l’indicateur suivi pour mesurer l’efficacité de cette initiative n’est pas le nombre de candidatures qu’elle pourrait susciter. ʺInstagram n’est pas un jobboard. Nous sommes plutôt attentifs aux marques d’intérêt des internautesʺ, précise-t-elle. Via ses images, Bpifrance partage quelques liens URL relatifs à ses opportunités de carrières, pointant notamment vers JobTeaser, Dogfinance, LinkedIn... Il faut dire que le recrutement de nouveaux talents est un enjeu primordial pour la banque d’investissement, qui enregistre, depuis trois ans, une croissance d’environ 25 %. ʺNous recrutons 800 personnes chaque année, dont 80 % de cadres et 300 stagiaires et apprentisʺ, confie la DRH. Sans être un véritable buzz, l’initiative de Bpifrance semble trouver de l’écho. En l’espace de 15 jours, plus de 500 internautes se sont abonnés à la fresque de métiers, sans que la banque ne verse un seul euro pour booster son audience. ʺUn chiffre dont nous n’avons pas à rougirʺ, conclut Deborah Penaud.

Transférer cet article à un ami