« Notre jeu sur Facebook nous a fait gagner plus de 700 fans » Eric de Saqui de Sannes, Sogeti


Le vendredi 22 juillet 2011 | Réseaux sociaux
« Notre jeu sur Facebook nous a fait gagner plus de 700 fans » Eric de Saqui de Sannes, Sogeti

Du 6 juin au 6 juillet, les membres de Facebook pouvaient participer au jeu Sogeti Around the World. Le principe : positionner 5 villes dans le monde, avec la possibilité de gagner un iPad 2. Eric de Saqui de Sannes, DRH Sogeti France, explique l’intérêt de cette initiative en termes de marque employeur.

D’où est venue l’idée de Sogeti Around the World ?

Depuis environ un an et demi, nous avons lancé une stratégie offensive sur les réseaux sociaux, avec deux objectifs à l’esprit : le développement de notre marque employeur, et le recrutement. 

C’est une excellente façon d’approcher la génération Y, qui est née avec ces outils, mais aussi de toucher des candidats passifs, qu’on ne trouve pas sur les jobboards classiques mais qui sont malgré tout à l’écoute si une opportunité se présente.

Pourquoi communiquer sous la forme d’un jeu ?

Nous avons choisi Facebook car son principal intérêt, c’est qu’il rassemble une énorme proportion de jeunes : plus de la moitié des membres ont entre 18 et 34 ans. Or, nous avons mis en place une forte stratégie de recrutement envers les jeunes cette année. Seulement, à la base, Facebook est un réseau d’utilisation privée. Il ne fallait donc surtout pas être trop intrusif, d’où l’idée du jeu : cela a un côté ludique attractif qui nous permettait de toucher des étudiants et jeunes diplômés.

Comment cela fonctionnait-il ?

Les participants devaient d’abord choisir un profil (consultant, ingénieur…) puis baliser cinq implantations Sogeti dans le monde. Pour augmenter leur position dans le classement, ils devaient marquer des points, calculés en fonction de leur précision et de leur rapidité. Pendant la dernière semaine, ils pouvaient aussi gagner des points en invitant leurs amis Facebook à jouer.

Avez-vous atteint vos objectifs ?

Le premier objectif était la visibilité. De ce côté-là, c’est une réussite : avant même la fin du jeu, nous comptions 700 fans de plus sur notre page Facebook, Meet Sogeti. L’initiative a aussi plu en interne, certains de nos collaborateurs se sont d’ailleurs pris au jeu. En ce qui concerne le recrutement, nous espérons que Sogeti Around The World va inciter les jeunes à postuler chez nous, mais il s’agit plutôt d’une conséquence du développement de notre marque employeur que d’un objectif chiffré que nous nous serions fixé. 

 

Propos recueillis par Séverine Dégallaix


 

Transférer cet article à un ami