Externaliser la gestion de sa présence sur les réseaux sociaux


Le mercredi 11 avril 2012 | Marque employeur
Externaliser la gestion de sa présence sur les réseaux sociaux

Le 1er février dernier, Thomas Chardin, un ancien responsable d’ADP et de Manpower, a créé une agence de communication et de marketing sur les réseaux sociaux, "Parlons RH". Cet expert des ressources humaines souhaite ainsi répondre aux préoccupations des recruteurs  sur les réseaux sociaux.

 

Une stratégie en trois temps

 

Les premiers clients de « Parlons RH » sont des acteurs BtoB : un éditeur de paie, un prestataire de services dans l'information et un cabinet de recrutement. La stratégie de l'agence est d'abord de proposer un positionnement, un argumentaire.

La deuxième phase est celle de la production de contenus : articles, vidéos, études, événements RH. Il s'agit de créer une communauté d'échange et de valoriser une marque dans ce qu'elle a de diffférent. « Un cabinet de recrutement, sur twitter, ne va pas sans arrêt dire « Ah, qu'elle est belle mon offre ». En revanche, explique Thomas Chardin, il peut diffuser régulièrement du contenu sur les ingénieurs High-Tech, sur sa compréhension du marché... Ainsi, les membres de sa communauté vont se dire que ce cabinet connait l'high-tech et vont penser à lui quand ils auront une demande. »

La troisième phase est la stratégie digitale. Elle passe par un diagnostic d'e-reputation, du coaching et de la formation sur les réseaux sociaux, et surtout par du community management.

 

Beaucoup de questions


Bloqués par le gel des budgets, les services RH en entreprise sont encore frileux à l'égard des réseaux sociaux. Toutefois, Thomas Chardin remarque qu'ils ont beaucoup de questions : est-ce qu'il faut avoir une page Facebook ? Comment respecter les contraintes juridiques liées aux réseaux sociaux ? Comment appréhender la circulation de l'information ?

 

« Il faut accompagner les DRH dans les réponses qu'on peut apporter sur leur rôle dans les réseaux sociaux,  détaille Thomas Chardin, et surtout sur la manière très concrète et opérationnelle d'y répondre. » Le créateur de l'agence explique qu'avant de s'interroger sur les outils les plus adaptés à l'entreprise, il faut s'interroger sur la stratégie globale de l'entreprise. « Inutile de prendre la parole si on ne connaît pas le discours que l'on souhaite tenir », explique-t-il.

 

Une tarification au cas par cas


Les prestations de conseil sont facturées à la journée/homme, sur devis. La partie contenu éditorial est adaptée : s'il s'agit d'un livre blanc, ce sera en fonction du volume du document. Pour le reste du contenu éditorial ce sera une facturation mensuelle, tout comme le community management.

 

L'agence « Parlons RH » souhaite bien prendre en charge la gestion complète de la présence sur les réseaux sociaux des acteurs RH.

 

Haude-Marie Thomas

 

 

 

 

 

 

 

Transférer cet article à un ami