5 conseils pour attirer les candidats à l’heure des réseaux sociaux


Par Aurélie Tachot | le vendredi 12 avril 2013 | Réseaux sociaux
5 conseils pour attirer les candidats à l’heure des réseaux sociaux

Comment attirer les candidats sur les réseaux sociaux ? C’est la question que se sont posés les recruteurs réunis à l’occasion de la conférence animée par l’agence Quatre Vents et le cabinet Sirca Executive Search, le 28 février dernier.

1. Définir un positionnement

C’est la règle n°1 lorsqu’on souhaite recruter via les réseaux sociaux, selon Eric Matarasso, directeur associé de Quatre Vents. "Ce qui fonctionne dans une société ne fonctionnera pas forcément dans une autre." C’est la raison pour laquelle il encourage les entreprises à effectuer une enquête de satisfaction. "Avant de définir un positionnement, il est primordial de mesurer la notoriété de la marque employeur mais aussi l’adéquation entre les valeurs que l’entreprise véhicule et ce que sa cible pense d’elle."

2. Adopter une démarche marketing

Pour Jean-Noël Thiollier, directeur emploi et recrutement chez Disneyland Paris, le métier de responsable RH s’apparente à celui de responsable marketing sur les réseaux sociaux. "Mon rôle est désormais d’être aussi sexy que les entreprises qui ont d’aussi belles opportunités d’emploi à offrir que moi. Les coûts que j’investissais auparavant dans les RH, je les investis désormais dans le marketing." Une stratégie plutôt payante puisque l’entreprise arrive, par ce biais, à attirer des profils peu enclins à se tourner vers elle. "Nous avons récemment généré un vivier de 1500 candidatures pour nos métiers juridiques en prenant la parole, à côté d’experts, dans un forum de discussion."

3. Développer la cooptation

Jean-Christophe Trastour, directeur des ressources humaines chez Jones Lang LaSalle, remarque que les candidats qui envoient leurs candidatures sont aujourd’hui bien renseignés sur sa société de conseil et le segment d’activité dans lequel elle évolue. Et le fait que tous les acteurs se connaissent dans la sphère de l’immobilier d’entreprise n’explique qu’en partie ce constat. "Les collaborateurs en poste ont un usage débridé des réseaux sociaux. Lorsque nous publions les résultats de notre entreprise en interne, ils les partagent ensuite à leur réseau. C’est cette puissance du relai de nos collaborateurs qui nous encourage à développer notre politique de cooptation."

4. Etre plus réactif

Le groupe La Poste, qui embauche environ 5000 collaborateurs par an, s’appuie sur les réseaux sociaux pour toucher les talents de demain. "Ils nous offrent une force de frappe extrêmement rapide qui convient bien aux candidats de la génération Y fonctionnant à l’instantané", constate Malika Bouchehioua, directrice des ressources humaines et des relations sociales de la Direction du réseau logistique courrier. Si le groupe était encore, il y a quelques années, dans une démarche conforme aux standards de recrutement, ce n’est plus le cas maintenant. "Aujourd’hui, nous adoptons une position de chasse sur les réseaux sociaux, avec une expertise que l’on déploie au sein de la filière RH."

5. Rester prudent

Pour Xavière Phisel, consultante associée chez Sirca Executive Search, l’idée selon laquelle les réseaux sociaux simplifient le recrutement est un "fantasme". "Un recrutement reste un acte crucial qui peut être dommageable s’il est mal effectué. Même s’ils font sens, les réseaux sociaux créent beaucoup de brouillage dans une société qui revendique l’authenticité."

Transférer cet article à un ami