Randstad choisit Cegid pour sa paie


Le mardi 10 juin 2014 | Cabinet de recrutement / intérim
Randstad choisit Cegid pour sa paie - D.R.
Afin de réduire les coûts de gestion de la paie et fluidifier les processus d’administration du personnel, Randstad a lancé, courant 2013, un vaste chantier d’optimisation qui s’est achevé en janvier 2014, date à partir de laquelle le traitement de la paie des 3800 collaborateurs du groupe a été assuré par la solution Yourcegid RH On Demand

Alors que les métiers RH évoluent vers une administration toujours plus intégrée, le groupe Randstad a souhaité optimiser la paie et l’administration du personnel de ses 3800 salariés, répartis dans 14 sociétés et 830 points de présence en France. L’objectif ? Réduire les coûts et accroître la qualité de services sur le segment de la paie. C’est vers l’éditeur de logiciels SIRH Cegid que Randstad s’est tourné pour l’aider à relever ces défis. « Il y a environ un an, nous avons souhaité re-challenger l’éditeur ADP qui s’occupait jusqu’ici de notre système de paie. A l’issue d’un appel d’offres, nous avons choisi Cegid. Non seulement ses prix étaient compétitifs mais il était également l’un des seuls éditeurs à pouvoir répondre à nos besoins spécifiques dans un timing serré », raconte Michel Montagu, DRH de Randstad. Avant de porter son choix sur l’éditeur lyonnais, le groupe a été attentif aux fonctionnalités qu’offrait sa solution Yourcegid RH On Demand. « Nous souhaitions un outil capable de calculer la rétroactivité de la paie et de gérer des situations de contrats successifs », illustre Gemma Pirollo, responsable du service paie du groupe.

Une implémentation de huit mois

Articulée au système d’information initial de Randstad depuis le début de l’année 2014, la solution de Cegid permet aujourd’hui au groupe de piloter ses activités RH d’une manière éclairée, en s’appuyant sur des outils de business intelligence générant des reportings RH. L’outil donne également davantage d’autonomie à ses employés, via un système de self-services leur permettant d’accéder, en quelques clics, à leurs bulletins de paie. « Par souci de simplicité, nous avons choisi le mode SaaS, que nous connaissions déjà bien pour l’avoir expérimenté avec notre précédent éditeur », raconte Gemma Pirollo. La difficulté du projet de Randstad était, sans conteste, le délai imparti. Lorsqu’au début de l’année 2013, le groupe d’intérim a choisi Cegid, « l’enjeu était de respecter l’une de nos échéances qui consistait à proposer à l’ensemble de nos salariés d’avoir le bon montant net sur leur bulletin de paie de janvier 2014 », confie Michel Montagu. Un challenge que l’éditeur Cegid a relevé. « Le déploiement technique de la solution s’est déroulé sans mauvaises surprises. Au total, une vingtaine de personnes a porté le projet en interne, dont environ cinq à temps plein », conclut Gemma Pirollo.

Aurélie Tachot

Transférer cet article à un ami