Tribune : "Repensons le couple distanciel / présentiel" Jean-Baptiste Jourdant, CSP Formation


Par Jean-Baptiste Jourdant, responsable de l’offre Rich Learning® - CSP Formation | le mercredi 26 septembre 2012 | Blended learning
Tribune : "Repensons le couple distanciel / présentiel" Jean-Baptiste Jourdant, CSP Formation

Remettre la pédagogie au centre de la formation

Le E-learning s’est développé autour du postulat selon lequel la suppression des sessions physiques de formation ferait gagner de l’argent aux entreprises. L’expérience a prouvé l’échec de ce modèle, tant sur le plan pédagogique que financier. Laisser un stagiaire livré à lui-même devant son ordinateur n’était manifestement pas une bonne idée puisque des milliers de licences ont souvent été vendues sans que personne ne les utilise. Le blended learning s’est alors imposé comme une solution de rattrapage. Il était urgent en effet de réintégrer une présence physique au cœur d’un dispositif de formation à distance.

Ce modèle hybride n’est toutefois pas sans poser de questions. Le blended learning est basé sur un scénario mécanique qui peine à prendre en compte l’humain. Un module de e-learning en amont d’une formation présentielle puis un module de e-learning en aval : tel est le schéma initial d’une formation combinée. En somme, une succession de modules parfois décorrélés les uns des autres. Reste que le blended learning peut s’appuyer sur des outils innovants. Certes. Mais sont-ils toujours adaptés aux niveaux de maturité technologique parfois très différents d’une entreprise à l’autre ?

Repenser le couple distanciel / présentiel


En concevant notre offre Rich Learning® il y a un peu plus de deux ans, nous avons répondu à une double demande pressante des entreprises. Elles souhaitent bénéficier à la fois de formations actualisées et cohérentes sur le plan pédagogique, tout en optimisant leur politique de formation, à travers des sessions physiques moins longues. Si les bénéfices du blended learning sur le niveau d’appropriation des connaissances des stagiaires n’étaient plus à démontrer, nous avons voulu aller plus loin. Enrichir, humaniser et optimiser ce concept mixte.

La pédagogie, c’est la répétition parait-il. Nous souscrivons à cet adage, avec une nuance toutefois : la répétition est d’autant plus efficace si elle est variée. Autrement dit, lorsque l’on multiplie les apports pédagogiques par petites touches, à travers des outils différents, nous sommes convaincus – études à l’appui – que les stagiaires retiennent mieux, acquièrent des réflexes plus forts et plus longtemps. Aujourd’hui, la technologie nous permet d’enrichir considérablement notre approche de la formation, grâce à des outils de pointe comme les serious games, les simulateurs, ou plus simplement la lecture d’articles en ligne ou des formats mini-vidéo suivies de quiz. Concevoir un programme intégré de formation sur mesure, proposer une large panoplie de stimuli pour coller au mieux à la culture propre à chaque entreprise : c’est là l’ambition du Rich Learning®.

Cette offre pionnière en son genre a été conçue sur la base de 5 étapes. Initier correctement le stagiaire aux enjeux de sa formation, le préparer théoriquement, l’entraîner physiquement, l’accompagner dans l’expérimentation des acquis à son poste de travail, puis les consolider. Depuis, nos concurrents ont eux-aussi commencé à enrichir leurs offres et à fragmenter leurs outils, sans doute convaincus, comme nous, de l’efficacité pédagogique et financière de ce modèle. Preuve qu’une véritable tendance est en marche.

 

 

Transférer cet article à un ami