Education First s’offre une équipe de cyclisme !


Par Aurélie Tachot | le mardi 10 avril 2018 | Digital Learning
Education First s’offre une équipe de cyclisme !

Les valeurs du sport plaisent à Education First ! Après avoir sponsorisé les Jeux Olympiques, l’organisme spécialisé dans l’apprentissage des langues vient d’acquérir une équipe professionnelle de cyclisme. Et pas n’importe laquelle : la plus internationale, avec 13 nationalités. Une image « worldwide » qui colle parfaitement avec le groupe suédois.

C’est un partenariat qui mérite d’être original ! Pour booster sa notoriété auprès de l’étendue de sa cible (étudiants, salariés, entreprises…), Education First a choisi le monde du cyclisme. En septembre 2017, l’organisme de formation est devenu l’actionnaire majoritaire de l’équipe américaine de cyclisme professionnel sur route dirigée par l’ancien coureur Jonathan Vaughters. Un rapprochement qui a été motivé par la passion des fils du fondateur d’EF pour ce sport, d’après Mathieu Zamanian, Country Manager France d’EF Corporate Solutions. ʺL’été dernier, lorsque cette équipe a rencontré des problèmes financiers suite à la perte d’un sponsor à la dernière minute, elle a initié une campagne de crowdfunding. EF a été touché par l’engouement qu’elle avait suscité auprès des fans de cyclisme. Nous avons ainsi décidé de devenir le sponsor principal de l’équipe et l’actionnaire majoritaire de la société Slipstream Sportsʺ, raconte-t-il. Populaire malgré les histoires de dopage qui l’entachent depuis plusieurs années, ce sport a l’avantage de toucher une cible large, âgée de 7 à 77 ans ! ʺLa même que celle qu’EF adresseʺ, précise-t-il.

Une visibilité pendant le Tour de France

L’équipe de cyclistes, désormais appelée « EF Education First – Drapac p/b Cannondale », qui avait récolté plus de 500 000 dollars via sa campagne de crowdfunding (sur les 2 millions espérés), est composée de 13 nationalités différentes : américaine bien sûr, mais aussi colombienne, australienne, danoise, suédoise, belge… ʺC’est l’équipe la plus internationale du circuit, confirme Mathieu Zamanian. Elle est donc parfaitement en phase avec l’ADN de notre société, qui est présente dans 53 pays.ʺ Grâce à ce rapprochement avec le monde du cyclisme, l’organisme de formation espère évidemment booster sa notoriété, mais aussi continuer à soutenir les valeurs du sport, qui ont souvent bonne presse au sein des entreprises. ʺLe sport est un outil d’équipe, de leadership, qui permet de motiver les salariés. Il est donc au service de la compétitivité des entreprisesʺ, précise-t-il. Grâce à cette acquisition, qui lui assure de voir son logo en bonne place sur les maillots de ses cyclistes, l’organisme Education First n’a pas fini de faire parler de lui : au total, son équipe de coureurs, qui dit avoir toujours été engagée dans la lutte contre le dopage, participera à 37 courses en 2018, dont Le Giro d’Italie en mai, le Tour de France en juillet et la Vuelta d’Espagne en septembre. EF sera d'autant plus visible que son équipe de cyclisme compte, dans ses rangs, le colombien Rigoberto Uran, qui a terminé second au Tour de France 2017 et qui fait office de favori pour le Tour de France 2018, mais aussi le français Pierre Rolland, double vainqueur de l'étape de l'Alpe D'Huez.

Transférer cet article à un ami