CSP Formation en collaboration avec FEFAUR publie un livre blanc sur le blended-learning


Le vendredi 31 janvier 2014 | Publi-reportage - Digital Learning
CSP Formation en collaboration avec FEFAUR publie un livre blanc sur le blended-learning

Lors d’une matinale d’échanges qui s’est déroulée le 21 janvier, CSP Formation, troisième acteur de formation professionnelle en France a dévoilé un livre blanc intitulé "Le blended-learning, pas n’importe comment !" et a convié plusieurs entreprises à partager leurs témoignages sur l’avènement de cette modalité pédagogique.

Il ne suffit pas de combiner deux modalités pédagogiques - le présentiel et l’e-learning – pour faire du blended-learning un parcours pédagogique réussi. C’est ce que Michel Diaz, Directeur Associé de Féfaur, appelle "le n’importe comment" dans le livre blanc inspiré par ses échanges avec Jean Chaillet, Directeur Général de CSP Formation, et les équipes de CSP Formation. "Lorsque les entreprises mésestiment le choix et la conception des modalités de formation, les salariés sont réticents à s’engager dans ces nouveaux dispositifs", constate Michel Diaz. Même si l’articulation d’un parcours en blended-learning est complexe, elle constitue une opportunité de revisiter les formations en salle, loin d’être menacées par l’avènement des modalités 2.0. "Excepté lorsqu’ils s’appuient sur un interminable Powerpoint et qu’ils délivrent de l’information, non de la formation, les stages en présentiel n’ont pas épuisé leur potentiel d’efficacité pédagogique", assure-t-il. Pour coller aux attentes des stagiaires, devenus de véritables producteurs d’informations avec l’irruption des médias sociaux, le portail de demain devra combiner une large palette de modalités pédagogiques (serious games, classes virtuelles, réseau social d’entreprise…) et constituer "un support à la performance permettant aux salariés de picorer des ressources en toute autonomie", estime Michel Diaz. Développé par CSP Formation dès 2010, le Rich Learning® va dans ce sens : il réunit le meilleur de la formation en salle et à distance et s’appuie sur une suite d’outils stimulants permettant d’ancrer durablement les connaissances des stagiaires.

L’innovation au cœur des politiques formation

Grâce à l’appui de CSP Formation, plusieurs entreprises ont récemment construit des dispositifs de blended-learning. Le groupe Schneider Electric, qui s’est récemment doté d’une plateforme LMS, compte, dans son catalogue, un parcours de certification métier particulièrement structuré. "Il mélange 20 heures de formation en e-learning, du présentiel, du coaching, du mentoring et d’une session de certification face à un jury", explique Anne Riberolles, Learning Solutions Director France. Pour 2014, le groupe s’est fixé un objectif : 100 % des salariés formés d’ici la fin de l’année. D’autres entreprises comme Alma Consulting portent des projets ambitieux. "Pour aider nos consultants à être plus proches de nos clients, nous devrions bientôt créer un parcours en blended learning sur la relation client qui mixera les différentes modalités pédagogiques puisqu’il sera composé de mises en situation en présentiel, de quiz, d’auto-évaluation…", explique Florence Wolf, responsable formation. Quelle que soit la modalité pédagogique retenue, l’accueil réservé en interne au blended-learning, et plus généralement à la formation continue, est plus que satisfaisant. "Chez Safran, les techniciens expriment un enthousiasme à l’idée de suivre une formation certifiante ou diplômante. Les cadres veulent, quant à eux, être acteurs de leur formation. Le nano-training et les vidéos de témoignages leur permettent de mieux se projeter dans leur poste tandis que les webinars et les classes virtuelles aiguisent leur curiosité", conclut Philippe Deregel, responsable formation domaine industriel chez Safran Corporate University.

Transférer cet article à un ami