Comment susciter la motivation des apprenants ?


Par Aurélie Tachot | le lundi 25 juillet 2016 | Blended learning
Comment susciter la motivation des apprenants ?

Proposer des contenus de formation attractifs, c’est bien. Encore faut-il que les apprenants acceptent de puiser dans leurs ressources pour les suivre de manière assidue ! A l’occasion du Digital Learning Day, qui s’est déroulé en juin dernier à Paris, Nadia Medjad, Docteure en neurosciences, a livré quelques astuces pour booster la motivation des salariés apprenants.

Créer une ambiance positive

Pour placer les apprenants dans une humeur favorable à l’apprentissage, il n’y a pas de secret, il faut traquer les facteurs de stress, d’après Nadia Medjad, docteure en neurosciences et fondatrice de Neuro-Echology Consulting. "Mettre les apprenants dans de bonnes dispositions suppose de dédramatiser l’erreur et la peur de l’échec, mais aussi de valoriser chaque apprenant au sein du groupe qu’il aura choisi, afin, notamment, d’éviter le stress social", explique-t-elle.

Donner de l’autonomie

La meilleure recette pour améliorer la motivation de ses apprenants ? "Leur donner le choix des modalités pédagogiques", assure-t-elle. Leur permettre de choisir l’endroit, le lieu et la manière dont ils peuvent se former mais aussi les outils, les thématiques et les partenaires de travail, c’est s’assurer qu’ils seront enclins à apprendre. Pour l’entreprise, cette posture consiste à offrir un cadre au sein duquel les apprenants auront une véritable liberté d’actions et de décisions.

Créer de l’addiction

Comment ? En proposant un environnement d’apprentissage aussi intuitif qu’un réseau social mais aussi en articulant les modules de formation autour d’énigmes, "que le cerveau humain adore résoudre", souligne Nadia Medjad. Cette approche est d’autant plus pertinente lorsque les apprenants sont confrontés à un sujet complexe. "Pour les motiver, il est conseillé de découper chaque difficulté en petits morceaux et de multiplier les mini-succès, précise-t-elle.

Donner un feedback immédiat

"Pour être motivant, un feedback doit être fréquent et immédiat", explique la coach. Si les apprenants sont soumis à un test à l’issue de leur formation, il est impératif de leur donner les résultats dans la foulée. Et non quelques jours après. Attention, pour autant, à ne pas faire de "feedback post-mortem", selon les mots de Nadia Medjad, qui consiste à faire état des erreurs commises. "Le processus d’effort doit être valorisé au moins autant que le résultat obtenu", rappelle-t-elle.

Transférer cet article à un ami