Change Factory guide les entreprises dans leur transformation


Par Stéphanie Marpinard | le lundi 10 septembre 2018 | Digital Learning
Change Factory guide les entreprises dans leur transformation

Créé en  2014, Change Factory est un laboratoire d'acculturation qui a pour objectif d’aider les entreprises à mieux comprendre la culture digitale et les accompagner dans leur transformation. Ses principales missions ? L'accompagnement du changement, la transformation digitale, sans oublier la mise en application de stratégies de rupture. Le point avec son fondateur, Jean-Noël Chaintreuil.

Comment est née Change Factory ?

Depuis plusieurs années, les DRH sont malmenés et ont perdu de leur influence au profit des directeurs financiers. Avec Change Factory, nous souhaitons redonner une place plus importante et plus stratégique aux RH dans le cadre des nouvelles transformations, qu’elles soient digitales ou structurelles. Nous aidons nos clients à changer d’état d’esprit et leurs façons de travailler en leur donnant les clés pour mieux imaginer le futur de leurs métiers. Nous sommes convaincus que les ressources humaines ont aujourd’hui plus que jamais un véritable rôle à jouer, non pas en tant que spectatrices, mais en tant que copilotes de cette digitalisation.

Quel type d’accompagnement proposez-vous aux entreprises ?

Change Factory rassemble 21 collaborateurs et possède des bureaux à Paris, Toulouse, New York et Singapour. Notre cabinet propose à la fois du conseil, de la formation et de l’accompagnement. Nous sommes labellisés organisme de formation et comptons plusieurs ingénieurs pédagogiques parmi nos consultants. Cette valeur ajoutée est une force puisque nous sommes à même de créer sur mesure des contenus assimilables par tous. Nous avons également mis en place trois offres packagées : le programme d’intraprenariat - comment faire naître l’esprit startup au sein d’un grand groupe -, le reverse mentoring – comment acculturer le plus grand nombre à la culture digitale en favorisant le lien intergénérationnel - et le learning expeditions – comment diffuser le savoir et la culture digitale en leur permettant de s’immerger dans de nouvelles méthodologies de travail.

Quel est aujourd’hui le degré de maturité des entreprises vis-à-vis du digital ?

S’il n’existe pas encore d’homogénéité au niveau de la transformation digitale des entreprises, nous constatons une véritable prise de conscience. Depuis deux ans, il existe une augmentation du niveau moyen digital, avec en parallèle une accélération de certains sujets types : intelligence artificielle, blockchain, réseaux sociaux, vidéos…  Cette croissance exponentielle de la culture digitale amène les entreprises à se recentrer sur leurs véritables besoins. Beaucoup ont encore aujourd’hui des difficultés à embarquer l’entièreté de leur équipe. Dans cette optique, les entreprises doivent apprendre à combattre les silos et les différences structurelles, adapter leur culture managériale et devenir des entreprises apprenantes, sans oublier acquérir une culture de l’échec.

Transférer cet article à un ami