JLO maintient le lien lors d’un arrêt de travail


Le mardi 19 novembre 2019 | Bien-être au travail
Lea -
La France compte 4 % de salariés en arrêt maladie de longue durée. Pourtant, jusqu’alors, aucun dispositif n’existait pour maintenir le contact entre le salarié et l’entreprise. Pour pallier ce manque, le groupe JLO, spécialiste du développement de la QVT, vient de créer une application web pour favoriser le retour à l’emploi.

Avec le dispositif digital « LEA », le groupe JLO vise à maintenir le lien et la confiance entre les entreprises et leurs collaborateurs en arrêt du travail de longue durée (+90 jours). Une solution dont l’ambition et de faciliter leur retour à l’emploi, face aux taux records qu’atteignent les chiffres de l’absentéisme. « Selon le dernier baromètre réalisé par Ayming, les arrêts de travail longue durée ont augmenté de 10 % entre 2017 et 2018. Plus conséquent encore, sur les populations de 40 à 45 ans, ce taux affiche 20 %. Côté finance, selon le rapport annuel de Gras Savoye Willis Towers Watson, sur cette même problématique, ces absences engendreraient, dans le secteur privé, un coût de 107 milliards d’euros par an sur le territoire », précise Albine Gasquet, directrice générale du Groupe JLO.

L’absentéisme est l’un des indicateurs les plus pertinents quant à l’analyse de la performance économique et sociale d’une entreprise. Or, si ces dernières investissent sur la prévoyance, notamment via la qualité de vie au travail et les risques psycho-sociaux, rien n’est véritablement mis en place pour maintenir le lien avec leurs collaborateurs contraints à des arrêts longue durée. « Selon une enquête que nous avons menée en 2017, 90 % d’entre eux reprochent à leur entreprise de ne pas les avoir contactés durant cette période. De plus, selon des études de l’assurance maladie, nous savons qu’une personne en arrêt depuis plus de 6 mois, risque à 60 % de ne pas retrouver son poste à son retour.  »

Une hotline accessible 7j/7

Si « LEA » permet aux salariés en arrêt maladie d’être alertés de l’actualité de leur entreprise, la solution leur offre aussi l’opportunité de demander, par le biais d’une messagerie instantanée, des informations auprès de professionnels de santé et de spécialistes RH. JLO a également mis en place une hotline accessible 7j/7, où des spécialistes du maintien dans l’emploi répondent à leurs interrogations. « Chaque mois, nous faisons parvenir à ces salariés un questionnaire afin d’évaluer leur état et de sonder leurs attentes concernant leur retour à l’emploi. Cette prise d’informations permet à nos experts de présenter à l’entreprise des actions pour revenir vers le salarié  », explique Albine Gasquet. 

Afin de ne pas être intrusive, la solution a été conçue sous la forme d’une application web, accessible via un lien envoyé par SMS. « En amont, un courrier postal est envoyé aux salariés. C’est eux qui autorisent l’entreprise à nous transmettre leurs coordonnées. Cette démarche est encadrée. D’ailleurs, avant de créer « LEA », nous nous sommes rapprochés d’un cabinet d’avocats pour nous assurer qu’aucune disposition légale ou réglementaire n’interdisait à l’employeur de prendre des nouvelles du collaborateur durant cette période. L’idée étant d’accompagner le salarié vers son retour à l’emploi, non de le surveiller », conclut-elle.

Gérald Dudouet

Transférer cet article à un ami