DRH : les priorités évoluent avec la crise


Le samedi 14 novembre 2009 | Bien-être au travail
Recrutement et fidélisation des talents étaient la première priorité des DRH avant que n’éclate la crise, constate l’étude conduite par TNS Sofres pour CSC et le magazine « Liaisons sociales »



Avec la conjoncture économique, la réduction des coûts est devenue, sans surprise, une préoccupation majeure pour 79 % des DRH, mais c’est maintenant l’amélioration de l’engagement des équipes (71 %) qui arrive en deuxième position.

Selon cette étude, 74 % des sondés sont ainsi vus par leur direction générale comme les gardiens de la paix sociale de l’entreprise. Ils sont désormais 76 % à consacrer leur temps à l’écoute des collaborateurs et 64 % travaillent sur le management de proximité.

Dernier point intéressant à noter : alors qu’en 2008, seuls 4 % des DRH considéraient la prévention des risques psychosociaux prioritaire, ils sont, cette année, 43 % à entrevoir cette question comme un chantier primordial.

Transférer cet article à un ami