Près d’un quart des salariés auraient recours à de " faux arrêts maladie "


Par La Rédaction | le lundi 08 octobre 2018 | Bien-être au travail

L’étude européenne « Révélez vos talents », réalisée cet été par ADP dévoile des chiffres alarmants. Elle nous apprend que 23 % des salariés français pensent qu’il est acceptable de feindre la maladie pour échapper au travail. De plus, 28 % des salariés n’ont pas envie de se rendre au travail, et ce plusieurs fois par mois. Pire, 12 % envisagent de démissionner au moins une fois par semaine. Carlos Fontelas De Carvalho, président d’ADP en France et en Suisse, commente ces résultats : « Les employeurs doivent établir une véritable relation transparente avec leurs salariés afin de renforcer une confiance mutuelle et mettre en œuvre des politiques adaptées pour éviter ce genre de situation et retenir leurs collaborateurs. » En Europe, certains secteurs semblent tolérer davantage ces absences : les secteurs de l’agriculture (38%), de la construction (34%) de l’informatique et de la technologie (29%) caracolent ainsi en tête.


Transférer cet article à un ami