One Conciergerie digitalise la conciergerie d’entreprise


Par Clara Phan | le lundi 29 octobre 2018 | Bien-être au travail
One Conciergerie digitalise la conciergerie d’entreprise

One Conciergerie est un assistant digital, accessible 24h/24. Son objectif est d’aider les salariés à mieux gérer leur vie privée à l’ère du numérique. Une équipe assistée de chatbots facilite l’organisation de week-ends ou la prise de rendez-vous médicaux. Jean Benedetti, fondateur de One Conciergerie, nous dévoile sa solution.

Pourquoi avez-vous lancé cette application ?

Les concierges exercent un métier de tradition reposant sur le service. Cependant, cette aide est souvent coûteuse. Nous avons voulu la démocratiser. J’ai longtemps travaillé dans la transformation digitale des entreprises et je pressentais la place centrale qu’occuperait bientôt la problématique du bien-être pour les patrons. Avec la diffusion de nombreux outils, les entreprises ont imposé des changements dans la manière de travailler. Désormais, le travail s’exporte dans les foyers et les salariés sont de plus en plus connectés. On ne peut encourager l’impact de la technologie sans ramener un équilibre entre leur vie privée et professionnelle. C’est justement l’objectif de One Conciergerie.

Comment fonctionne-t-elle ?

Nous proposons une application mobile pour converser avec un concierge privé. Une équipe assistée de chatbots spécialisés gèrent les demandes. Les premiers traitent des éléments complexes. Les seconds se focalisent sur la recherche ou peuvent pousser du contenu. Par exemple, ils soumettent des réductions pour des matchs aux passionnés de foot. Trois catégories de demandes se démarquent, représentant alors 95 % des requêtes. La majorité porte sur les bons plans pour des week-ends, vacances, sorties. Vient ensuite la prise de rendez-vous que ce soit médical ou administratif. Dans ce cas, nous essayons de dénicher des prestataires peu importe la localisation de l’utilisateur. Enfin, nous connectons les salariés à des prestataires de services comme des baby-sitters, des plombiers. Les entreprises peuvent doter tous leurs collaborateurs de ce concierge privé sur devis.

Projetez-vous des améliorations ?

Une notation est déjà intégrée dans le parcours utilisateur. Toutes les conversations sont évaluées de 0 à 10 avec une moyenne de 9,3 /10. Parmi les critères proposés aux clients figurent l’expérience utilisateur, la facilité d’utilisation, l’efficacité mais aussi le prestataire qui leur a été suggéré. Nous améliorons actuellement notre prestation avec ces retours. La plateforme est également en cours d’internationalisation. Elle existe actuellement en français et en anglais, mais d’autres langues seront disponibles pour viser le marché européen et asiatique. Nous songeons aussi à un réseau social d’entreprise à la manière de Slack, ou à l’exportation sur différents supports, par exemple des enceintes à commandes vocales comme Google Home.

Transférer cet article à un ami