2019, une année charnière pour la BDES


Le jeudi 14 mars 2019 | Publi-reportage - BDES
2019, une année charnière pour la BDES - D.R.
Instituée par la loi de sécurisation de l’emploi du 14 juin 2013 et mise en place dès 2014 pour les entreprises de 50 salariés et plus, la Base de Données Economiques et Sociales a connu quelques évolutions après les ordonnances Macron. Quel bilan peut-on aujourd’hui tirer en termes d’utilisation et quelles sont les perspectives d’avenir ? Le point avec Guillaume Piot, responsable des partenariats au sein d’Altays, éditeur de logiciels RH

Quel bilan peut-on aujourd’hui tirer en termes de pratique de la BDES ?

Si beaucoup d’organisations se sont équipées lors de l’entrée en vigueur de la BDES afin d’éviter le délit d’entrave et de faciliter le partage d’informations avec les IRP, force est de constater que bon nombre d’entreprises ne sont pas équipées à ce jour. Sans parler de révolution, ce canal de communication entre les IRP et les entreprises est assez nouveau, et beaucoup d’entre elles ont connu des réticences à passer le cap. Au départ, les entreprises ont expérimenté un outillage peu adapté à la gestion de cette base de données, ce qui ne favorisait pas l’adoption et constituait un frein à l’utilisation. Nous observons que le taux d’utilisation tend à augmenter du fait de la mise à disposition d’outils spécialisés facilitant le dépôt et la consultation des documents. Ces outils permettent de répondre à des enjeux de confidentialité et de sécurité mais aussi d’évolutivité.

Quels sont les facteurs clés de réussite de l’adaptation au changement ?

S’alléger des lourdeurs administratives et logistiques afin de se concentrer sur la relation sociale et le dialogue est une préoccupation forte des entreprises et des IRP. Dans ce cadre, un outil de gestion numérique de la BDES n’est plus seulement un outil de gestion de base documentaire, mais devient un véritable outil de communication apprécié par toutes les parties. En plus de la fusion des IRP, le législateur a apporté des nouveautés au contenu, tels que des indicateurs sur la formation professionnelle ou ceux relatifs à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, incitant d’autant les entreprises à s’équiper. Au regard de ces changements, l’année 2019 promet d’être une année charnière au cours de laquelle les entreprises vont porter leur attention sur les outils de gestion de la BDES.

Comment Altays accompagne-t-il les entreprises dans ce domaine ?

Nous observons que les usages de la BDES s’adaptent au fil des évolutions règlementaires. Les dernières ordonnances en date imposent la communication de nouveaux indicateurs. Le sujet de la BDES s’est, en effet, largement densifié depuis son origine. Altays accompagne ses clients dans ces nouvelles pratiques en proposant un outil complet de gestion de cette base, à l’aide d’une ergonomie intuitive permettant une prise en main facile et offrant notamment un service supplémentaire de constitution automatique des indicateurs issus de la DSN. La Solution BDES d’Altays facilite la relation avec les partenaires sociaux. L’outil permet de véhiculer des informations mais également de bénéficier de reporting RH devenant ainsi un réel outil collaboratif au service de la communication interne.

Transférer cet article à un ami